LaVar Ball montre une formidable joie de vivre en appelant les pistons «Raggedy As Hell» après que l'équipe a coupé son fils LiAngelo

LaVar Ball détruit les Detroit Pistons après que l'équipe ait coupé son fils LiAngelo Ball avant le début de la saison NBA

Getty Images


Vous devez vraiment admirer le soutien de LaVar Ball à ses fils, car le mec dira tout pour défendre ses enfants lorsque les choses ne se passent pas comme prévu. Exemple concret ? La récente interview de LaVar avec Rapport du blanchisseur , qui a révélé ce que le père des danseurs professionnels Lonzo Ball , LiAngelo Ball et LaMelo Ball ressent vraiment à propos de les Detroit Pistons coupent les ponts avec LiAngelo après le court passage du gardien avec l'équipe pendant le camp d'entraînement.

Les Pistons, qui ont accepté de donner une chance à LiAngelo, 22 ans, il y a tout juste 13 jours, en ont déjà assez vu et l'ont libéré lundi après seulement deux matchs de pré-saison. Alors que le dernier mouvement nuit encore plus aux chances du frère du milieu Ball de jouer dans la NBA cette saison, cela n'a pas empêché LaVar Ball de complètement saccager les Pistons en tant qu'organisation, le personnage franc faisant même référence à la franchise de Détroit comme raggedy comme l'enfer pendant sa conversation avec B/R.



Par le Poste de New York :

J'ai certainement des réflexions à ce sujet, a déclaré LaVar, dont les autres fils Lonzo (Pélicans) et LaMelo (Hornets) jouent également en NBA. Les gens de Detroit sont formidables. J'aime les fans, mais la franchise là-bas est déchiquetée comme l'enfer. Ils ne connaissent pas un bon joueur. Je leur offrais un choix de loterie gratuitement ! [Il] a les compétences pour jouer et la notoriété pour amener tout le monde au match.



Comment jeter ça par la fenêtre ? Ils vont apprendre à la dure. Mes garçons vont finir ensemble en jouant quelque part. « Gelo peut éteindre les lumières. C'était rugueux ce qu'ils ont fait. Mais bon, ils vont apprendre à la dure.

LiAngelo Ball a-t-il vraiment les compétences d'un joueur de loterie ? Euh, sur la base de ce que nous avons vu jusqu'à présent, non . Mais, comme je l'ai dit ci-dessus, le fait que LaVar Ball ait une telle croyance en ses enfants doit lui garantir les votes du père de la décennie, n'est-ce pas ? Arrogant ou pas, c'est de l'amour et du soutien sérieux – même si cela signifie brûler des ponts avec la franchise Pistons dans le processus.

Qui sait ce qui va suivre pour LiAngelo maintenant que ses jours à Detroit sont terminés ? Peut-être que son frère Lonzo peut balancer les pélicans pour lui donner un coup d'œil, ou son jeune frère LaMelo peut convaincre Michael Jordan de l'ajouter à la liste de Charlotte ? Indépendamment de ce qui se passe jusqu'à ce que nous connaissions la réponse, vous savez que LaVar fera parler de lui et fera la promotion de son enfant dans une équipe de la NBA et le fera connaître comme le prochain grand All-Star. Si rien d'autre, c'est divertissant comme l'enfer à regarder.



( H/T New York Post )